Le réseau social des Bretonnes qui entreprennent !
Déjà membre ? Se connecter
Mot de passe oublié
Fermer
Chargement en cours
Mercredi, Octobre 11, 2017

Isabelle Villemot, fleuriste et décoratrice ambulante chez L'escapade fleurie (56) : « La fleur, c’est le sourire. Elle engendre l’émotion et le lien »

"L’escapade fleurie" : le nom invite à la rêverie. Isabelle Villemot pilote cette échappée. À bord de son transporteur T3 Wolkswagen coloré, elle fait voyager les fleurs et les conduit jusqu’aux marchés, à la rencontre des gens du terroir. Le beau, l’harmonie, les couleurs, la nature, ce sont ces valeurs qui l’ont guidée dans sa création d’activité. Fleuriste et décoratrice ambulante, c’est un concept innovant qui s’installe dans le Morbihan.

 
 

Originaire de la région parisienne, Isabelle est tombée sous le charme des paysages bretons et des habitants de la région il y a quelques années. Scientifique de formation, elle se tourne vers la relation d’aide aux autres après 15 ans de salariat. Mais à cette époque, quelque chose lui manque, la créativité. « L’artisanat me plaisait depuis longtemps, mais je n’avais jamais osé mettre en place cette activité de créatrice. Mon parcours, celui du soutien aux autres, était devenu une habitude, je croyais être faite essentiellement pour ça alors qu’au fond je sentais qu’il y avait autre chose. » Aujourd’hui, Isabelle revient en enfance et vit son rêve « de petite fille », celui de « la marchande qui vend de jolies choses ».

« Je crois à la synchronicité des évènements. Il y a 4 ans, quand je suis arrivée en Bretagne, j’ai dû chercher du travail an attendant de créer mon cabinet et j’ai commencé auprès de maraîchers bio et d’horticulteurs. J’ai aussi poussé la porte d’une fleuriste à Elven, alors que la fête des mères battait son plein et que je n’avais aucun diplôme, cette personne a accepté de me faire confiance.
Mon projet du camion à fleurs a été motivé par des personnes ressources, notamment une épicière ambulante et une vendeuse de thé en roulotte, des personnes qui m’ont convaincue que l’originalité de mon projet pouvait voir le jour. »



 
Un autre exemple. Il y a quelques mois, Isabelle se dirige à la brocante de Mûr-de-Bretagne. Elle déballe quelques fleurs près de la route. Un piéton s’arrête alors pour contempler ses compositions : « Ah ! Des fleurs locales…. j’en ai vendu pendant des années dans un camion sur les marchés ! »
« Ce monsieur était un horticulteur avec plus de 30 ans de métier, il était en train de dépeindre mon projet. Il incarnait une personne référente. Il m’a donné de nombreux conseils pour m’installer sur les marchés, ainsi que plusieurs contacts utiles ! » 

En 2016, la créatrice s’est formée à l’école de fleuriste de Paris, avant d’exercer plusieurs mois dans une boutique. Pour la construction de son projet professionnel, Isabelle s’est faite accompagner par la BGE pour réaliser un prévisionnel et a aussi tenté le financement participatif sur la plateforme Ulule. « En trois semaines, 5700 euros ont été récoltés » Une aide sans laquelle le projet ne se serait pas mis en place et la banque ne lui aurait pas accordé de prêt bancaire. « Ça m’a vraiment portée ! Le fait que des personnes qui ne me connaissaient pas croient en mon projet, croient en moi… Cela m’a donné des ailes ! »
 
 

 
Aujourd’hui, Isabelle est ravie de cette nouvelle aventure. À bord de son camion rétro, elle a retrouvé la liberté et l’insuffle aux passants qui lui lancent « ça me rappelle ma jeunesse », un tantinet nostalgiques. Sur le marché, alors que les femmes s’intéressent aux fleurs, les maris sont curieux du véhicule « Vous l’avez aménagé comment ? Il est de quelle année ? Vous ne le vendez pas par hasard ? », des questions récurrentes. « Il y a une véritable communauté autour du véhicule ancien ». L’escapade fleurie offre une ambiance déco d’un style champêtre, brocante et nature autour des fleurs ; Isabelle les met en scène et utilise pour l’occasion des contenants détournés de leur fonction première. Elle privilégie au maximum les fleurs produites localement et se fournit chez les horticulteurs chez qui elle a précédemment travaillé.

Une manière légère et harmonieuse de proposer les fleurs : « Les gens ont besoin de rêver ! J’amène un nouvel habit au métier de fleuriste. On peut l’exercer autrement et faire naître l’innovation. » Un métier qu’elle vit désormais comme multidisciplinaire et qu’elle compose entre l’achat des marchandises, la production, la vente et la communication.

Son rythme de vie en a d’ailleurs été chamboulé. « On ne va pas se mentir, j’ai moins de temps pour moi. C’est une question de compromis, il faut faire des choix lorsqu’on débute une nouvelle activité. L’objectif est de retrouver au plus vite un équilibre entre vie professionnelle et vie privée. » Dans cette nouvelle aventure, Isabelle peut compter sur le soutien de son compagnon, ancien restaurateur qui lui apporte conseils et soutien.

 

 
Cette cheffe d’entreprises a des idées qui fourmillent et ne comptent pas s’en tenir à une présence unique sur les marchés : « Je souhaite décorer les restaurants, les entreprises et développer l’aspect évènementiel. » Mariages, festivals ou ateliers créatifs à destination des enfants, l’entreprise ambulante peut investir des lieux inattendus !

« Ces premiers mois sont très positifs. Le retour des clients est satisfaisant, certains reviennent acheter mes produits qu’ils jugent qualitatifs ou originaux. Ils aiment le concept dans sa globalité. »

Dites le mot "fleur" et vous verrez les yeux d’Isabelle pétiller : « La fleur incarne l’authenticité, la délicatesse, l’unicité, elles ont toutes un caractère et des consonances différentes ! »
 
À l’état de bourgeon il y a quelques mois, cette passionnée a fait éclore « la petite gueule » de son camion ambulant. « La fleur, c’est le sourire, elle engendre l’émotion et le lien, c’est cette notion que j’aime véhiculer. »

 


Où la retrouver (physiquement) ?
Lundi matin : marché d’Auray
Vendredi en fin de journée : marché bio de Séné
Samedi matin : marché de Vannes
Dimanche matin : marché de Larmor-Baden

Où la retrouver (virtuellement) ?
Son profil Femmes de Bretagne 
La page Facebook de L'Escapade Fleurie 
Son site web (en cours)
06 62 47 96 93
contact@lescapadefleurie.com



 
Un entretien mené par la Plume Lucie Gillet,
Rédactrice Web et Community Manager (56)
Article rédigé par :
Lucie GILLET. -