Le réseau social des Bretonnes qui entreprennent !
Déjà membre ? Se connecter
Mot de passe oublié
Fermer
Chargement en cours
Lundi, Octobre 24, 2016

Laura Cumunel, créatrice de La Parenthèse à Rennes : « lieu d’écoute, d’échange et de partage sur la parentalité »

Dans un cadre chaleureux et bienveillant, j’ai retrouvé Laura lors de la journée porte ouverte de La Parenthèse à Rennes. Lieu d’échanges et de partages, qu’elle a pensé comme un cocon pour y accueillir futurs parents, parents, enfants et grands-parents autour de divers ateliers, encadrés par des professionnels de la parentalité, de livres et d’un bon thé pour papoter ! Ce lieu déjà pris d’assaut a ouvert ses portes il y a un mois au 4 rue de la Crèche.


Laura, tu viens d’ouvrir La Parenthèse à Rennes, peux-tu nous en dire un peu plus sur toi et sur ce beau projet ?

Je suis maman deux petits garçons de 4.5 ans et de 1.5 ans. Après l’arrivée de mon premier garçon, j’ai fait comme beaucoup de mamans une dépression du postpartum. J’ai mis quelques mois à sortir de cet état pour enfin pouvoir devenir la mère que je souhaitais (plus ou moins !)
Quand nous avons décidé d’avoir un second enfant, j’ai eu peur de retomber dans ces difficultés et je me suis entourée de professionnelles qui m’ont énormément aidée à agrandir notre famille. J’y ai découvert tout un monde.

J’ai donc commencé à travailler sur mon projet très peu de temps après la naissance de mon deuxième avec cette envie de pouvoir rendre très accessible tous ces métiers parfois trop peu connus. Mais aussi et surtout créer un lieu d’écoute, d’échange et de partage dans un cadre bienveillant.


 


Quel a été ton parcours professionnel avant de créer La Parenthèse ?

J’ai toujours eu dans un coin de ma tête le désir de travailler avec les enfants et les bébés. Les rencontres de la vie m’ont momentanément orientée vers le commerce. J’ai un master administration des entreprises en poche et une expérience de cinq ans en tant que gérante d’une micro structure.
Devenir mère m’a rappelé à mes premiers amours et il était devenu impensable de ne pas écouter ce besoin de partager avec les parents et les enfants.


Quel est le déclic qui t’a donné envie de devenir entrepreneure ?

Je suis issue d’une famille d’entrepreneurs. La prise de risque, le bouillonnement d’idées en permanence… font partie intégrante de ma culture. J’aime la liberté (relative) offerte par ce statut, la créativité que cela autorise et surtout la liberté de pouvoir agir en parfaite adéquation avec mes valeurs.


 


Auprès de qui as-tu trouvé du soutien lors de ton parcours de création ?

Ma famille m’a beaucoup soutenue pendant cette phase de création qui est longue et source de nombreuses remises en question. Elle me remontait le moral et me rappelait pourquoi je m’étais lancée dans cette folle aventure. J’ai également été accompagnée par la CCI de Rennes et Initiative Rennes.


Pourquoi avoir choisi d’établir ton entreprise à Rennes, en Bretagne ?

J’habite Rennes depuis maintenant 10 ans, c’était donc un choix très naturel.


 
« Oser entreprendre et s’entourer ! ... »


Quels sont pour toi les avantages et les difficultés de l'entreprenariat ?

Je n’aime pas la routine que je trouve sclérosante et je n’ai rien trouvé de mieux que l’entreprenariat pour sortir de ma zone de confort et sans cesse me remettre en question et tenter de m’améliorer. Nous avons la chance d’être libre de ce que nous offrons, de la façon dont nous souhaitons travailler avec notre équipe… tout simplement être en accord avec qui nous sommes.
Il y a quand même de nombreuses difficultés liées à la création. La plus grande étant l’incertitude. Nous faisons de belles études de marchés et nous essayons de border la création mais il n’y a que quand on se lance que l’on voit vraiment si notre bébé va pouvoir marcher seul !


Quels sont pour toi les atouts d’être femme cheffe d’entreprise ?

Je crois que les femmes ont une autre vision du monde de l’entreprise. Nous pouvons également être de très bonnes cheffes d’entreprises mais l’humain est davantage au cœur de nos réflexions. Nous gérons en bonnes mères de famille nos entreprises !


 


Aujourd’hui qu’est-ce qui te plaît le plus dans ton métier ?

Je prends un plaisir immense à être avec toutes ces mères et ces familles en devenir et de les suivre avec les bébés et les enfants, c’est juste une chance incroyable.


Quelles sont tes ressources pour trouver un équilibre entre vie professionnelle et personnelle ?

J’ai pensé toute l’organisation de l’entreprise pour qu’elle s’adapte à ma vie de famille. C’est aussi souvent cela être une femme entrepreneure ! Pour couronner le tout, j’ai la chance d’avoir un lieu qui accueille des enfants et qui a donc tout ce qu’il faut pour que mes enfants soient heureux de venir si la journée s’éternise un peu.


Quels conseils donnerais-tu aux femmes de Bretagne qui souhaitent entreprendre ?

D’oser entreprendre et de s’entourer (professionnels complémentaires, réseaux de soutiens aux entrepreneurs…).


La Parenthèse vient d’ouvrir ses portes, comment se passent les débuts ?

La parenthèse a maintenant ouvert depuis 1 mois et je dois avouer que c’est encore mieux que ce que j’avais espéré. Le quotidien est très enrichissant et je vois à quel point nos services font du bien aux futurs et jeunes parents !


 


Bonus :

Tes bonnes adresses à Rennes :

J’aime sortir avec mes enfants et nous avons trouvé nos repères au café Albertine et O’Rétroviseur. On y mange bien, les équipes sont très sympas et il y a de nombreux jouets !


Un livre sur la parentalité à nous conseiller :

Il y en a tellement qui m’ont inspirée. Pour n’en citer que deux :

Pendant ma deuxième grossesse je suis tombée amoureuse de
Bernadette De Gasquet : Bien-être et maternité. Elle y aborde des postures pour soulager un bon nombre de maux de la grossesse, les postures d’accouchements physiologiques et comment améliorer les suites de couches.

Quand mon premier fils est entré dans la phase d’opposition,
J’ai tout essayé d'Isabelle Filliozat nous a sauvé la vie. Se basant sur des études sur le développement émotionnel et cérébral de l’enfant, elle y livre des astuces très concrètes pour vivre plus sereinement la phase du non.



Vous pouvez retrouver La Parenthèse au 4, rue de la crèche à Rennes. Tél : 06.98.84.81.75.

La parenthèse dispose
d'un site web et d'une page Facebook. Vous pouvez aussi retrouver Laura Cumunel et son entreprise La Parenthèse sur le site web de Femmes de Bretagne.

 

Une interview menée par Marine Le Bihan,
Plume pour Femmes de Bretagne
et Porteuse de projet.


 
[Les photos sont prises par Marine Le Bihan]







(photos prisent pas moi.)
Article rédigé par :
MARINE LE BIHAN. -